Décembre 1996
No 2
Création

Un instant pour rêver.

Angela B., Secondaire 5, Le Triolet, Sherbrooke.


Je me demande si nous ne sommes pas trop évolués ! Je veux dire par là qu'avec toutes les nouvelles inventions, nous commençons à nous éloigner de notre rôle d'être humain et nous nous compliquons de plus en plus la vie... qui, à l'origine, est pourtant si simple !

Pensons juste au temps de nos grands-parents, ce n'est pas si loin et pourtant la vie était moins superficielle. Ils ne pensaient qu'aux besoins essentiels et c'est, selon moi, ce sur quoi nous devrions nous concentrer, car, en ce moment, nous sommes en train de devenir fous avec tout le stress que nous subissons chaque jour. Non, mais c'est vrai, ne serait-ce pas formidable de passer nos journées à discuter, à penser et à rêver ? Je ne veux pas dire que c'est ce que les parents de nos progéniteurs faisaient, mais avouez que le programme est intéressant... Imaginez que vous échouez sur une île déserte avec quelques copains, vous n'auriez d'autres préoccupations que vous nourrir, vous vêtir et vous loger. Je pense qu'ainsi vous fréquenteriez la meilleure école qui soit : l'école de la vie ! En plus, le fait d'être autosuffisant serait un avantage de taille. Vivre et ne dépendre de personne...

Bien beau tout ça, mais pas tellement réaliste me direz-vous ! Je vous l'accorde, mais rêver ne coûte pas cher et quelquefois, ça fait du bien. Peut-être qu'un jour nous trouverons le juste milieu entre la civilisation et l'ère primitive... !


Vous avez des commentaires sur cet article ? écrivez dans le courrier des lecteurs !
Vous avez des commentaires sur CyberPresse ? écrivez-nous !
©CyberScol et CRDP de Poitou-Charentes
Révisé le 18 décembre 1996